Me revoila pour la seconde fois au départ de la course mêlant route et chemins roulants de Lalinde

Au programme 50km et 900m de D+, en vrai mesure GPS parcours plus proche de 47km, mais quand on aime on compte pas

(lire la suite pour CR course et album photos)

 

Je rejoins la veille en voiture un groupe de raideurs de Cestas (et retrouve donc Fabienne Cavignac et Christophe Cavignac aussi adhérent du club) et de triathletes de Villenave qui auront fait le trajet en vélo le samedi (environ 145km). Valerie ayant fait les 145km sur le vélo. On prend l'apéro, un petit repas et au lit

Au reveil, çà pique car çà a bien gelé surement -1, -2 au lever du jour. On retrouve plein de personnes croisés lors du tour de la CUB en courant debut janvier au profit de l'association Aladin réalisant des reves d'enfants hospitalisés, c'est super chouette et super convivial. Bernad l'Autoradio nous a aussi rejoint le matin même. Le parcours a aussi la specificité d'être prévu aussi pour des marcheurs capables de boucler les 50km en moins de 10h (et pas que des coureurs).

Départ à 8h30 commun entre le 50km et le 24km, Valérie part comme une fusée comme d'hab et passe le premier pont au bout de 300m autour de la 20° position. Je pars comme d'habitude à mon rythme. J'avais mis 5h05 l'an dernier, on me promet un terrain beaucoup plus boueux, je table donc dans ma tête sur une allure autour de 5h et adapte aux sensations.

Je pars donc prudent autour de 11km/h et commence à doubler dans les faux plat montants où je rattrape bientot christophe. On papote un peu, je m'arrete pour prendre des photos (super les paysages gelés) et pisser puis le rattrape à nouveau rapidement. separation des parcours autour du km 5. J'ai  pris mon rythme et redouble regulièrement des concurrents. Je cours quasiment partout et trouve mes sensations très facile, je deroule mon footing mais me refuse à accelerer, 50km c'est long.

km10, je passe en 56m, le parcours est beaucoup plus boueux en effet que l'an dernier et je repense aux routards qui doivent pester dans ces portions, mais il y a aussi des chemins avec denivelé roulants et des portions de route, mais toujours avec des faux plats ou carrement du relief. Je maintiens mon rythme et rattrape bernard au km 11, puis valerie au km 12 en la sermonant encore copieusement qu'elle crame des cartouches à partir vite. Mon allure est autour de 11-12 sur le plat et 10-10.5 de moyenne, je deroule. Vers le km 17, je commence à sentir un coup de moins bien arriver et prend un premier gel. çà repart, je deroule et continue toujours à rattraper des gens.

km 18, premier ravito avec tartines de foie gras, je reperds 2 places mais fait honneur aux tartines arrosées d'un petit verre de rouge, le benevole a presque des étoiles dans les yeux en me disant "çà me fait très plaisir que vous mangiez mes tartines et buviez du vin rouge"... ben t'inquiete moi aussi, çà me fait bien plaisir :-D

Hop, en 2 km j'ai repris mes 2 places et je passe au semi en 2h01, bon je suis encore un peu plus rapide que ce que je pense, mais les cannes sont toujours super fraiches... yahla !!!

Hop, j'arrive à mi-course (24km) en 2h17 et continue à ramasser les concurrents et maintenir l'allure et courir presque partout... les kilomètres passent, je m'arrete de temps en temps faire des photos, j'ai toujours les jambes faciles. vers le km 28, ravito rillettes et vin rouge, je prend encore le temps en mangeant et buvant de discuter un peu avec les bénevoles et les remercier pour leur travail. On est bien reçu :-)

Km 30 en 2h46, hum je vais etre plus rapide que prévu... vers le km 33, je rate un embranchement et fais environ 50m tout droit avant de tomber sur une intersection sans balise, alors que je m'apprete à repartir arrive d'une des routes en hurlant que c'est un scandale et que les organisateurs sont tous des cons veronique jumeaux, feminime bien connue en gironde pour ses nombreux podiums et victoires.... je la laisse raler toute seule et on fait demi-tour ensemble... j'ai bien fait 1km de rab sur le coup et en reprenant le bon chemin, je vois que j'ai reperdu 3 places que je vais reprendre en 2 km, veronique sur mes talons. Dès qu'on double un concurrent, elle le prend à partie et crache sa colere... là çà m'agace serieusement mais je me tais encore... on arrive au ravito du km 38, elle s'en prend aux benevoles, je lui balance un "oh c'est qu'une course arrete" pour qu'elle arrete de cracher du venin sur les gentils benevoles qui n'y sont pour rien. Elle se tait. Je suis enervé et du coup j'accelere, j'ai pas envie de rester avec elle. Bon Je la distance un peu, mais elle me rattrape au ravito suivant et malgré que j'essaye encore d'accelerer, elle reste dans ma foulée. Peu avant, passage au marathon en pile 4h. çà me gonfle, j'hesite entre mettre le turbo ou la laisser me prendre 100 ou 200m pour pas courir avec elle... j'ai pas envie d'efforts inutiles, je la laisse passer avec 200m d'avance. On tient une belle allure et on remonte encore plusieurs concurrents. On passe la ligne à une poignée de secondes d'ecarts et à ce moment là elle recommence en arrivant à l'enregistrement à prendre à parti les bénévoles et en leur disant que leur course c'est de la merde que la signalisation est pourrie.... là je m'enerve franchement et je lui demande de n'ouvrir la bouche que pour des critiques constructives, que c'est qu'une course et qu'on est là pour s'amuser. Elle me fusille du regard, commence à me dire que j'y comprend rien et avant que çà degenere un ami à elle la tire par la manche pour qu'elle sorte de là. Elle ira quand même voir le directeur de course pour se plaindre, mais là elle s'est faite rembarrée aussi. Quelle esprit pourri... Bon c'est pas tout car je finis quand même avec l'allure forci sur la fin ma seconde moitié de course en 2h16 (negative split) pour un temps completement non prévu de 4h32m au final pour une mesure GPS (incluant l'erreur de parcours) de 48.5km et 900m de D+.... ouah, je suis super content et je me sens encore frais. Je commence à filer au bar pour une première bière de recup avec des amis coureurs , puis je vois arriver ensemble bernard et valerie en 4h48... super temps pour eux aussi.

Un joli repas partagé entre amis et ou je retrouve en plus daniel spiteri qui finit avec un des 4-5 meilleurs temps du 24km mais qui a raté le depart (pris 10m de retard :-)).

Une super ambiance, à refaire sans aucun doute et un super test avant de me lancer sur le 100km de Belves dans 6 semaines, mon premier 100km de route (bon j'ai avant aussi dans 15j le trail du ventoux avec 47km et 2900m de D+)....

Il est chouette ce début de saison Content

Album photos bonus prises pendant la course : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10202700880815850.1073741856.1013736783&type=1&l=0bcf3a12af

 

Résultats 50km (sur 291 arrivants), parcours de 47km et 900m D+ :

- fredo le barjot, 19° en 4h33m20s

- bernard l'autoradio, 25° en 4h48m08s

- Valerie, 26° (et 3° femme) en 4h48m08s

 

Résultats 24km (sur 541 arrivants), pas d'idée du D+ :

- Daniel Spiteri (ancien adherent), 18° en 1h56m25s

- Christophe Cavignac, 19° en 2h01m41s

- Xavier Bouygues (VO tri), 48° en 2h16m55s

- Laetitia Bouygues (VO Tri), 49° en 2h17m10s

- Sandra Pradalier (SAGC raid), 50° en 2h17m10s

- Fabienne Cavignac, 116° en 2h50m45s

 

Bravo à tous